info@espaceobnl.ca     

Faites partie de la communauté ! | Devenir partenaire | À propos | FAQ | Contact

Enjeux

La gestion d’un organisme à but non lucratif représente un défi de taille. De manière à bien segmenter les solutions que nous vous proposons selon vos besoins. Nous avons divisé la gestion d’OBNL en 12 enjeux communs. Quel que soit le type d’OBNL pour lesquels vous travaillez, vous y retrouverez des inspirations, des solutions, et des outils pour vous faciliter la vie.

Les OBNL c'est sérieux

Les OBNL c'est sérieux

Dernièrement dans les médias, nous avons vu plusieurs OBNL être cités pour leur manque de rigueur, des conflits d’intérêts possibles et de la mauvaise gouvernance. Citons quelques cas très récents : la Fondation du Dr Julien, la Fédération de Lutte Olympique du Québec et le Centre de recherche sur les grains (CEROM). On ne peut passer sous silence d’autres entités qui ont été prises dans la tourmente et ont fait les premières pages comme l’Institut du Nouveau Monde ou Le Festival Juste Pour Rire.

Toutes ces organisations ont comme point commun d’être des organismes à but non lucratif (OBNL ou anciennement OSBL : organisme sans but lucratif).

Le traitement médiatique actuel nous montre donc un bien mauvais portrait de cet écosystème.

Les OBNL ont été créés pour améliorer le sort collectif et faire du Québec un monde meilleur. Avec plus de 45 000 organisations de ce genre au Québec, il est important d’en parler pour les bonnes raisons.

Voici quelques éléments à mettre en lumière sur les OBNL :

  • Ils sont dans tous les secteurs de l’économie et des communautés : de la maison de jeune, à la chambre de commerce, en passant par les organismes communautaires, les salles de spectacle, les fondations, les organismes de protection de l’environnement et bien plus.
  • Ils sont dirigés par un conseil d’administration constitué d’administrateurs bénévoles avec des niveaux de connaissance de gestion très diversifiés. Ils sont plein de bonne volonté mais n’ont pas toujours conscience de l’aventure dans laquelle ils s’embarquent.
  • Ce sont des employeurs importants. Juste dans le secteur de l’économie sociale, il y a plus de 150 000 travailleurs qui y font une carrière (incluant les coopératives à but non lucratif).
  • On leur confie une partie importante de votre argent (deniers publics) à travers une multitude d’aide, de programme et de contributions gouvernementale ou municipale.
  • Finalement, ils vous offrent des services essentiels dans votre quotidien en tant que Québécois et Québécoises.

Toute la médiatisation actuelle est donc attristante, car elle fait ressortir ce qu’il y a de pire comme pratiques de gestion. On est à même de constater que plusieurs individus n’ont pas l’intérêt collectif comme priorité. Les cas de conflits d’intérêts majeurs et les cas d’harcèlements sont les exemples les plus probants. Qu’ils (elles) soient payé(e)s ou non, les dirigeants et gestionnaires des OBNL ont des obligations et des responsabilités. Il existe des mécaniques et des bonnes pratiques pour réduire les risques. Mais actuellement, il y a une foule de conseils d’administration et de directions générales qui ne les connaissent pas ou qui les mettent volontairement de côté.

Pour réduire les cas problématiques, nous militons pour que :

  • Les administrateurs d’OBNL reçoivent un minimum de formation sur leurs rôles et responsabilités. Ils doivent être sensibilisés et connaître les risques qui sont inhérents à faire partie d’un conseil d’administration.
  • Les employés de direction puissent avoir les outils et les connaissances pour bien gérer leurs organisations de manière professionnelle. Pour plusieurs, c’est un appel du cœur qui doit être accompagné d’un coffre à outils complet et mieux garni qu’actuellement
  • Finalement, la population prenne conscience du fonctionnement des OBNL et ainsi puisse s’impliquer à développer le Québec de demain à travers ces organisations.

En résumé, nous espérons que dans le futur les premières pages des journaux soient occupées par les bons coups de nos OBNL plutôt que par des scandales.

 

Stéphane Parent

Directeur général ESPACE OBNL

À propos de Stéphane Parent

Comptant près de 24 ans d’expérience en communication événementielle et expérientielle, Stéphane Parent est fondateur de Conciergerie Marketing, spécialisé dans l’optimisation des revenus autogénérés et la commandite. Il enseigne également la stratégie et la commercialisation événementielle à l’Institut de Tourisme et d’Hôtellerie du Québec. En 2017, avec un associé, il lance ESPACE OBNL.

Retour à la liste des nouvelles

Vous désirez explorer d’autres domaines?

Découvrez nos 12 enjeux-clés

Vous voulez agrandir votre documentation?

Accédez aux téléchargements gratuits

Vous avez aimé ce contenu?

Consultez les autres contenus

Vous souhaitez en savoir +?

Contactez-nous